Historique

Le Collège Des Frères – Deddeh

Le Collège Des Frères(Tripoli) – Deddeh plonge ses racines dans le Collège Des Frères de la Sainte Famille de Tripoli.

Le 29 octobre 1886, trois Frères des Écoles Chrétiennes, quittent l’Alexandrie, en Égypte, pour le Liban. Ils arrivent à Tripoli où, le 14 novembre ils achètent la maison dite des Capucins et fondent  le “Collège Des Frères” de Tripoli. Avec six élèves, ils démarrent l’année scolaire et la terminent avec trente deux.  Quatre ans plus tard, deux autres Frères arrivent au Liban, à Tripoli, et ouvrent une autre branche à Tripoli Marine (El Mina).

En 1912, le collège compte 300 élèves externes et 130 internes. Deux ans plus tard, la première guerre mondiale éclate. Le Collège se transforme en un hôpital anglais jusqu’en 1918.

En 1955, le Collège compte 14 frères de nationalités différentes, 40 professeurs laïcs et 1727 élèves, chrétiens et musulmans vivant ensemble, apprenant ensemble sur les mêmes bancs et puisant l’éducation des mêmes sources lasalliennes. 10 ans plus tard, le Collège compte 2059 élèves répartis sur 39 classes. Il se compose du Collège de la Sainte Famille, de Saint Paul à El Mina (Tripoli Marine) et Saint Joseph qui était une école gratuite.

En1975, à cause de la guerre civile au Liban, la rentrée de l’année scolaire 1975-76 a lieu le 10 novembre dans des circonstances très difficiles : le collège de la Sainte Famille de Tripoli compte 1214 élèves majoritairement  musulmans. Un nouveau collège voit le jour à Kfarfou, il compte 1230 élèves, tous chrétiens. Ce Collège va devenir, plus tard, le Collège de La Salle Kfaryachit. Le nombre des élèves du Collège de la Sainte famille augmente de nouveau, d’année en année, surtout après la guerre.

Mais les événements meurtriers dans lesquels passent le Liban et la tension à Tripoli, poussent les Frères à déménager. En 1986, ils achètent à Koura, à 7km du centre ville de Tripoli, un terrain de 72000 m2. Ainsi, après 101 années à Tripoli, le Collège des Frères, qui est le plus ancien des collèges des Frères au Liban se  déplace  vers Deddeh – Koura.

Ainsi le Collège Des Frères – Deddeh succède au Collège de la sainte Famille – Tripoli.

2100 élèves, 93 professeurs laïcs, 5 Frères inaugurent les bâtiments du nouveau Collège en octobre 1987. En 1993, les Frères inspecteurs sont remplacés par des laïcs; la mission partagée trouve ainsi son application au Collège Des Frères – Deddeh.

En l’an 2000 un directeur laïc, M. Elias Austa, est nommé; ainsi la direction du Collège devient entièrement formée de laïcs. Les Frères assurent dorénavant la pastorale scolaire et la vie spirituelle au sein du Collège.

Au mois d’avril 2004, le Collège a reçu le Fr. Supérieur Alvaro Rodriguez Echeveria et son Conseiller le Fr. Marc Hofer. Durant cette visite, il est décidé la fermeture de la Communauté des Frères à Deddeh. Les Frères qui travaillent à Deddeh, rejoignent la communauté de Kfaryachit.

En 2006, M. Sélim Gereige est nommé directeur, pour succéder à M. Elie Austa nommé Délégué à la MEL du District. En 2007, inauguration au Collège du “Centre De Vie ” pour l’éducation des enfants à déficience intellectuelle et les autistes en réponse aux besoins de la région. La chute en effectif qu’a connue le Collège depuis plus d’une décennie s’arrête. Le Collège continue son expansion en achetant, l’un après l’autre, les terrains qui l’entourent et ainsi il se trouve étalé, actuellement, sur 155 000m2 de superficie. 50% de ces élèves sont chrétiens, 50% des musulmans de tous les rites, vivant ensemble dans une ambiance d’échange et de richesse sans égal. Les filles comptent le tiers de l’effectif.

En 2011, le dernier nouveau-né du Collège, la garderie « Santa Maria » qui reçoit les enfants de 45 jours jusqu’à trois ans.

Le 13/11/2011, 125ème anniversaire du Collège marqué par la visite de son Eminence le Patriarche Mar Bechara Boutros El Raï.

 

Enfin, durant l’année 2012, le T.C.F. Supérieur Général Echéveria rend sa 2ème visite au Collège. Cette même année, les deux bâtiments du complémentaire et du secondaire sont couverts par deux coupoles.

 

Dernier fruit de la mission du Collège des Frères-Deddeh

        La mission éducative du Collège des frères à Deddeh ne se limite pas à assurer,  à l’enfance et à la jeunesse libanaises, une éducation tridimensionnelle, mais aussi à venir en aide auprès des plus démunis et de ceux qui sont dans le besoin, quelque soit ce besoin. C’est cette idée qui a poussé la Direction du collège à ouvrir le Centre de vie qui a pour but de s’occuper des enfants autistes et des personnes à déficience intellectuelle.

Le centre de Vie a été inauguré le 5 octobre 2007 par son Excellence le Monseigneur Georges Bou Jaoudé. Il comptait  11 élèves : 5 enfants ayant un trouble envahissant de développement et 6 à déficience intellectuelle répartis en 2 classes. Actuellement, il compte 73 élèves qui sont pris en charge par 28 spécialistes.

Le Centre de Vie est l’unique centre au Liban- Nord qui a pour objectif l’intégration sociale, spirituelle et scolaire des enfants à besoins spécifiques.  25 de ses élèves sont intégrés partiellement dans les classes du secteur régulier et deux enfants y sont déjà totalement inclus.

La fidélité créatrice lasallienne qui consiste à répondre aux besoins de la société se manifeste à travers le « Centre de Vie » qui a pour mérite, outre l’éducation des enfants à besoins spécifiques,  d’éduquer les élèves du secteur régulier à accepter l’autre différent et, à travers eux, changer la mentalité de toute la société. Que Dieu bénisse ce projet lasallien et le fructifie de plus en plus.